Veröffentlicht: 01.03.2018

Les droits de transaction Bitcoin

Les droits de transaction Bitcoin

Les droits de transaction Bitcoin – Le Bitcoin est la crypto-monnaie la plus célèbre au monde. En raison de l’augmentation rapide de sa valeur, Bitcoin a généré beaucoup d’intérêt dans les derniers mois. C’est également en raison de l’augmentation de sa valeur, que de nombreux investisseurs sont intéressés par son achat.

Ceci étant le chemin pour acquérir des Bitcoins peut être long et coûteux. Ainsi avant d’acquérir des Bitcoins, il convient de bien s’informer à l’avance sur les frais engendrés par l’achat de la crypto-monnaie elle-même mais aussi des frais de transaction nécessaires à son acquisition.

En effet, chaque achat de jetons de la crypto-monnaie peut être augmenté de droits de transaction Bitcoin. Le coût de ces droits, à l’instar de la monnaie, a également augmenté rapidement ces derniers mois. C’est pourquoi un examen détaillé de ces frais s’avère fort utile. Seulement ceux qui comprennent comment ses taxes fonctionnent pourront également en profiter.

Qu’est-ce qu’un droit de transaction Bitcoin ?

Fondamentalement, il s’agit d’une taxe relative au coût de transfert de Bitcoins entre deux adresses. Généralement, lorsqu’on effectue une transaction, on ne demande pas volontairement à payer les taxes qui lui incombent.

Toutefois, pour les droits de transaction Bitcoin, c’est l’inverse qui se produit. En effet, ces derniers agissent comme un moyen de miner et d’accéder à de nouveaux blocs de façon beaucoup plus rapide. Sans ces droits de transaction, seule la rémunération forfaitaire des blocs serait engagée dans la transaction, qui serait alors effectuée beaucoup plus lentement.

Comment se posent les frais de transaction Bitcoin?

La demande de Bitcoin détermine également le montant des frais de transaction. Ceci parce que les transactions Bitcoin s’accumulent sur 1 méga-octet de gros blocs, où il y a de la place pour 2 500 transactions.

Toutes les dix minutes, un nouveau bloc est généré pour de nouvelles transactions. Ainsi, le réseau est capable de traiter quatre transactions en une seconde.
Par conséquent, il n’est pas surprenant que les transactions Bitcoin peuvent être assez longues.

C’est pour cette raison, que les acheteurs attachent des droits de transaction Bitcoin à leurs transactions. C’est dans le but de permettre d’amener plus rapidement ces transactions vers le réseau Bitcoin. Le réseau d’exploitation minière Bitcoin traitant alors ces transactions de manière préférentielle.

Dans le cas de l’exploitation minière de Bictoin, payer des frais plus élevés permet d’obtenir des transactions privilégiées et plus rapides. C’est pourquoi beaucoup d’acheteurs qui ont besoin de réaliser leurs transactions rapidement ont recours à l’utilisation des droits de transaction pour y parvenir.

Développement des honoraires

Non seulement la monnaie elle-même, mais aussi les droits de transaction Bitcoin ont connu une augmentation rapide ces dernières semaines et mois. Pour presque toutes les transactions, les acheteurs paient des honoraires. Bien que cela ne soit en aucun cas obligatoire, c’est recommandé.

C’est même essentiel dans le cas des transactions Bitcoin, qui concernent une très grande quantité de données.

Actuellement, la taxe pour une transaction est de $16,25 (prix constaté en décembre 2017). À la fin du mois de novembre de la même année, soit seulement quatre semaines plus tôt, les honoraires étaient encore de $4,53. Le montant élevé de ces honoraires est devenu problématique pour beaucoup d’acheteurs.

En effet, s’ils souhaitent bénéficier de transactions qui ne prennent qu’un court laps de temps, une taxe accrue est garantie. Ceux qui ne veulent pas jouer le jeu en payant ces frais doivent parfois attendre des jours entiers pour voir leur transaction confirmée.

Cette confirmation est importante car elle permet à l’utilisateur d’obtenir la garantie par le réseau que les bitcoins d’une transaction sont bien arrivés à leur destinataire légitime.

Jusqu’à il y a quelque temps, le système de trésorerie Bitcoin avait prouvé sa valeur. Ainsi, payer des frais de transaction visait jusqu’alors à accélérer le temps de ces dernières. Cependant, ce système est en train de s’enrayer à cause d’une forte demande qui exacerbe la situation.

Pour résoudre cette situation il faudrait mettre en place un système qui n’en est encore que dans sa phase de test. Ce système de paiement ultra-rapide pourrait permettre de réaliser des transactions en dehors du réseau Bitcoin. Ainsi, les transactions seraient indépendantes des blocs Bitcoin, ce qui explique qu’elles pourraient être faites beaucoup plus rapidement.

Qui perçoit les droits de transaction Bitcoin ?

Les mineurs Bitcoin sont les premiers à confirmer les transactions. Ce sont donc eux qui perçoivent également ces frais. Le montant qu’ils perçoivent dépend donc du nombre et de la vitesse des transactions.

De plus, la répartition des droits de transaction se fait de manière totalement aléatoire. Cette taxe est destinée à dédommager les dépenses engendrées par le mineur. Cela inclut les coûts d’alimentation et le matériel.

Les frais de transaction Bitcoin d’un bloc sont attribués jusqu’à ce qu’un nouveau bloc soit généré. Ils comprennent tous les droits de transactions collectés pour l’ensemble des transactions réalisées dans un bloc.

Conclusion

Si vous décidez de ne pas payer les droits de transaction Bitcoin, vous devez vous attendre à une longue durée du traitement de votre transaction. Néanmoins, aucun mineur Bitcoin n’est pas obligé d’inclure ces frais à ses transactions dans le bloc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Weitere Artikel zum Thema
Bitwala
Bitwala – Présentation

Acheter Ledger Nano S

Qu’est-ce-que l’ETHEREUM ?

Ripple Mining – Mode d’emploi

Ledger Nano S quelles devises ?

Expérience avec le Ledger Nano S