Veröffentlicht: 27.02.2018

ASIC

Que sont les ASIC ?

ASIC est l’acronyme anglais de « application-specific integrated circuit ». Ce qui, traduit littéralement, donne « circuits intégrés propres à une application ». Sous ce terme, on peut en fait imaginer des puces informatiques ou des microprocesseurs qui peuvent être programmés pour une fonction unique et qui donc être produits uniquement dans le but d’exécuter cette fonction.

En théorie, les ASICs peuvent être produits avec des capacités de puissance et de vitesse de travail différentes – par exemple pour effectuer le minage des cryptomonnaies.

Les ASICs et la génération des cryptomonnaies ?

Beaucoup de cryptomonnaies (comme le BITCOIN par exemple) se basent sur le fait que les utilisateurs mettent à disposition d’un réseau la vitesse de calcul de leurs ordinateurs personnels selon les fonctions des algorithmes pour créer de nouveaux blocs dans la Blockchain (Chaîne des Blocs) et de générer de cette façon de nouvelles unités d’une cryptomonnaie.

C’est ce qu’on appelle le « minage » ou le « hachage ».

Au début, cette opération était réalisable sur un ordinateur personnel car la complexité des fonctions allouées n’était pas encore très élevée et même les microprocesseurs les plus courants pouvaient prendre en charge un tel calcul complexe.

Mais depuis toujours, des utilisateurs de cryptomonnaies ingénieux ont essayé d’effectuer le minage avec plus de rapidité et d’efficacité grâce à des ordinateurs mis à disposition d’un réseau pouvant résoudre plus de fonctions et atteindre un meilleur rendement de hachage.

Ce processus a pu être ensuite réalisé en augmentant la capacité des cartes graphiques. Il s’est avéré que des processeurs graphiques pouvaient très bien réaliser certains calculs. Mais rapidement cette méthode est devenue non rentable et il a fallu à nouveau développer d’autres processus.

Dans l’étape suivante des évolutions, on voyait l’implication des ASICs spécialement programmés pour le minage avec des puces informatiques qui ont peur seul objectif d’exécuter les fonctions requises par la Blockchain.

Aujourd’hui il existe des centaines de cryptomonnaies différentes. Certains algorithmes ont été programmés de sorte qu’ils ne puissent pas subir de hachage des ASIC pour assurer l’égalité des chances entre tous les utilisateurs en termes de gains et récompenses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Weitere Artikel zum Thema

Portefeuille
Token
Token

Mining

Crypto Exchange

Deflation

Le Bitcoin Quantencomputer