Veröffentlicht: 01.03.2018

Unpermissioned Ledger

Unpermissioned Ledger

On appel « Unpermissioned Ledger » un registre comptable non autorisé qui n’a pas besoin d’être approuvé par des institutions privées ou sociales. Ce livre de comptes n’est ni surveillé ni contrôlé en permanence par une banque ou par les impôts.

A contrario, ce grand livre est géré conjointement par tous les participants à la Blockchain inhérente. C’est ainsi que tout le monde peut y participer, comme dans beaucoup de domaines des blockchains de crypto-monnaies.

Achetez et vendez Bitcoin rapidement et facilement

» Commencez maintenant *
* Ce lien est un lien d'affiliation (publicité).

Cette méthode de gestion comptable est la base de toutes les transactions financières des devises numériques, dont Bitcoin et Ethereum sont actuellement les plus connues. La puissance de calcul nécessaire est fournie par les mineurs au cours de l’exploitation minière ou partagée via du matériel loué sur des pools miniers.

En récompense de la puissance de calcul fournie par les mineurs, ceux-ci reçoivent un certain montant de la crypto-monnaie minée.

Les avantages et les inconvénients de l’Unpermissioned Ledger

Le principal avantage de l’Unpermissioned Ledger est l’anonymat. En effet, personne ne peut contrôler et vérifier directement les transferts d’argent réalisés sur la blockchain, comme c’est le cas habituellement avec les monnaies nationales, telles que l’euro ou le dollar.

Toutefois, les transactions de la blockchain sont publiques, mais elles ne peuvent pas être immédiatement et directement assignées à une personne en particulier.

L’inconvénient majeur qui en découle est que personne ne prend la responsabilité des fonds. Il n’existe donc aucune garantie bancaire, d’autant plus qu’aucune banque n’entre en jeu dans ces transactions.

La Banque est complètement remplacée par les portefeuilles personnels des mineurs et les jetons extraits de la Blockchain. Néanmoins, dans le cas d’un usage purement privé, cela ne pose pas trop de problème.

Seuls les bénéfices obtenus (plus value) grâce aux jetons de la crypto-monnaie minée doivent être déclarés aux impôts. Ils seront comptabilisés dans la déclaration d’impôt sur le revenu du mineur, qui, s’il ne les déclare pas, se rend coupable d’évasion fiscale.

Par ailleurs, ceux qui utilisent la cryptographie à des fins commerciales doivent absolument respecter les règles de comptabilité imposées pour leur activité.

Les meilleurs fournisseurs pour gagner du Bitcoin

» Vers l'aperçu des fournisseurs *
* Ce lien est un lien d'affiliation (publicité).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *