Article posté sur: 13. mai 2018

Qu’est-ce-que l’ETHEREUM ?

Tout le monde parle d’ETHEREUM, de cryptomonnaies, de chaîne de blocs et de contrats intelligents (Smart Contracts). Mais qu’est-ce-que l’ETHEREUM ?

ETHEREUM est la cryptomonnaie la plus connue après le BITCOIN. Elle possède la deuxième plus haute capitalisation sur le marché de toutes les monnaies cryptographiques. Le présent article donne une réponse exhaustive à la question : «Qu’est-ce-que la plateforme ETHEREUM ?»

ETHEREUM n’est pas qu’une monnaie mais sert plutôt de plateforme. La véritable monnaie du système ETHEREUM est l’ETHER. Les bourses de COINS et les portails des courtiers la désigne sous l’acronyme ETH. Le paiement de transactions à l’intérieur du réseau ETHEREUM s’effectue par l’intermédiaire de l’ETHER. A côté de l’utilisation de cette monnaie propre au système, il existe la possibilité de transformer d’autres monnaies numériques en jetons (Tokens) ; ceux-ci font l’objet de marchandage en ETHER.

Comment est né l’ETHEREUM?

Les premières informations relatives à l’ETHEREUM ont été diffusées en 2013 par son concepteur Vitalik Buterin. Le démarrage du réseau ETHEREUM a eu lieu en juillet 2015. L’évolution de la plateforme ETHEREUM se déroule sous la direction de la fondation suisse «Ethereum Foundation». Vitalik Buterin dirige l’équipe de développeurs qui travaillent à de nouvelles versions du protocole ETHEREUM.

Sur quelle technologie est basée la plateforme ETHEREUM?

Il est impossible de répondre à la question: «Qu’est-ce-que la plateforme ETHEREUM ?» sans jeter un regard sur la technologie qui sert de base à cette plateforme. L’ETHEREUM est un système partagé. Les membres du réseau échangent des données par l’intermédiaire du réseau peer-to-peer propre à la plateforme. L’échange de données se déroule sans l’intermédiaire d’un serveur central. La chaîne de blocs d’ETHEREUM sert de base de données commune à tous les utilisateurs du réseau. Elle rend inutile tout intermédiaire. L’architecture décentralisée de la chaîne de blocs représente une alternative au modèle classique client-serveur. L’objectif principal de cette structure partagée est la protection des données.

Les contrats intelligents (Smart Contracts)

La technologie des chaînes de blocs offre des possibilités d’emploi de l’ETHEREUM qui dépassent la simple fonction monétaire. Elle est la base pour les contrats intelligents et les applications. Derrière le terme contrats intelligents se cachent de petits programmes. Ces contrats intelligents servent à numériser les contenus des contrats. La chaîne de blocs de l’ETHEREUM coordonne ces programmes et les déroule automatiquement.

Les applications décentralisées (dApps)

Les contrats intelligents forment la base pour les applications décentralisées (dApps=distributed apps). Il s’agit d’applications décentralisées qui se composent de contrats intelligents. Elles sont basées sur des codes «open source», c’est-à-dire que chacun peut développer des applications ou faire évoluer les applications existantes. La particularité réside dans le fait qu’il est possible de contrôler en permanence le déroulement correct des transactions. La répartition des dApps se différencie grandement de la diffusion dans les App Stores. Dans les App Stores d’Apple ou de Google ce sont les entreprises qui imposent les règles. Elles décident des applications proposées dans leurs App Stores ainsi que de la version. Il existe des consignes pour les développeurs d’applications, définissant les fonctionnalités nécessaires pour une application conforme à la politique de vente dans les stores. Les développeurs de dApps gardent la main sur leurs données et leurs utilisations. Ils décident de façon indépendante comment organiser leur dApp et où les proposer. Pour en revenir à la question : «Qu’est-ce-que la plateforme ETHEREUM ?» : avec son dApp-Store elle met en place un marché libre.

Qu’est-ce-qu’un portefeuille ETHEREUM?

Tout utilisateur qui souhaite profiter de toute la panoplie des fonctionnalités d’ETHEREUM a besoin d’un programme-client. GETH et PARITY sont les deux programmes-client les plus répandus parmi les participants à la plateforme ETHEREUM. En tant que programmes-client à part entière, ces deux programmes demandent une puissance de calcul relativement grande. Pour les utilisateurs qui souhaitent renoncer à l’utilisation de contrats intelligents, les portefeuilles légers représentent une alternative aux programmes-client. Ils permettent le versement et le virement d’ETHER.

MYETHERWALLET est un portefeuille en ligne d’utilisation intuitive et qui possède une large gamme de fonctionnalités. Le module d’extension de navigateur METAMASK est un portefeuille léger réduit aux fonctions de base. Les portefeuilles-hardware sont une autre catégorie, présentés le plus souvent sous la forme d’une clé USB. Seuls les détenteurs des bourses réelles connaissent la clé pour officialiser une transaction. Avec JAXX et EXODUS il existe des portefeuilles multi-supports. Ils gèrent outre l’ETHEREUM, d’autres cryptomonnaies en parallèle. Avec IMTOKEN des développeurs chinois ont mis sur le marché le premier portefeuille ETHEREUM sur téléphone mobile.

Conclusion

Dans les paragraphes précédents nous avons posé la question : «Qu’est-ce-que la plateforme ETHEREUM ?». La plateforme ETHEREUM n’est qu’au début de son évolution. Elle offre à chaque participant la chance de proposer sans intermédiaire des dApps développer par lui-même. En tant que système décentralisé elle offre la possibilité d’établir la communication et de dérouler des transactions dans «l’internet des objets».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les robots ne peuvent pas voter

4.79 / 5 Étoiles
729 avis pour Coin-Report.net soumis.