Veröffentlicht: 28.02.2018

Proof of Stake

Qu’entend-on par Proof of Stake ?

L’algorithme Proof of Stake, couramment appelé PoS, qui peut se traduire en français par « preuve de mise » est un algorithme qui permet à une personne de vérifier les transactions en fonction du nombre de jetons dont il dispose dans son propre portefeuille.

Il en résulte que plus l’utilisateur dispose d’un grand nombre de jetons dans son portefeuille, plus il a accès à un grand nombre de blocs et donc à un grand nombre de de transactions vérifiables.

Quelle critique est régulièrement formulée à l’égard de l’algorithme Proof-of-Stake ?

Fondamentalement, l’algorithme Proof-of-Stake est moins connu que l’algorithme Proof-of-work appliqué au jeton particulièrement bien connu qu’est le Bitcoin. Cet algorithme permet aux utilisateurs de disposer d’une meilleure position de départ si ils ont beaucoup de jetons.

En conséquence, il peut arriver qu’une concentration de pouvoir soit limitée à quelques investisseurs et qu’un petit groupe d’utilisateurs détermine le développement du jeton entier. Pour éviter cela, deux autres variantes de distribution des jetons à générer ont été établies.

D’une part, les blocs peuvent être distribués sur la base du principe aléatoire. Dans ce cas la fonction aléatoire est utilisée afin de déterminer la valeur de hachage la plus faible dans le réseau. Ce sera alors le compte utilisateur concerné qui obtiendra le droit de générer ce bloc.

D’autre part, la distribution des blocs peut être accordée en fonction du temps de maintien des jetons dans le portefeuille. En conséquence, les utilisateurs qui conservent des pièces dans leur portefeuille pendant longtemps auront la priorité sur la création de nouveaux blocs.

Par ailleurs, l’algorithme Proof-of-Stake se distingue de l’algorithme Proof-of-work en raison de sa faible consommation d’énergie. Les coûts d’électricité sont le facteur de coût le plus important dans l’exploitation minière et doivent être payés en devises Fiat.

Il en résulte une énorme pression sur les prix ainsi qu’un avantage pour l’algorithme Proof-of-stake, dont les besoins en énergie sont plus faibles. Le principe de l’algorithme Proof-of-Stake a été utilisé pour la première fois pour la crypto-monnaie Peercoin, mais même les grandes crypto-monnaies l’utiliseront à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Weitere Artikel zum Thema

Portefeuille

Token

Mining

Crypto Exchange

Deflation

Le Bitcoin Quantencomputer