Veröffentlicht: 30.04.2018

La plus petite unité du Bitcoin

La plus petite unité du Bitcoin

Avec des possibilités de profits quasiment infinies et également beaucoup d’autres avantages comme les transferts rapides, de plus en plus de personnes souhaitent entrer dans le monde du Bitcoin et d’en acquérir une unité. Cependant, le prix élevé du Bitcoin décourage beaucoup d’acheteurs insuffisamment renseignés sur la divisibilité de la cryptomonnaie. Il n’est pas nécessaire d’acheter un Bitcoin complet. Il est possible d’acheter uniquement des fragments d’un Bitcoin. Avoir quelques fragments d’un Bitcoin n’est pas source de désavantages par rapport aux personnes qui possèdent des unités complètes. Vous êtes pleinement propriétaire des fragments de Bitcoin que vous détenez et pouvez les exploiter à votre guise, par exemple pour effectuer des transferts. La plus petite unité de Bitcoin est un « Satoshi ». Un Bitcoin correspond à cent millions de Satoshis. Le nom « Satoshi » provient du nom « Satoshi Nakamoto », inventeur du Bitcoin.

Le Bitcoin et ses unités

Les fragments ne sont pas uniquement exprimés en Satoshi. L’unité supérieure au Satoshi est le « Microbitcoin » (μBTC). Un Bitcoin correspond à un million de μBTC soit l’équivalent de cent millions de Satoshis. Au-dessus du Microbitcoin (μBTC), on trouve le « Millibitcoin » (mBTC). Un Bitcoin contient mille mBTC. Un mBTC correspond à cent mille Satoshis. Au niveau supérieur, on trouve le « Centibitcoin » (cBTC) puis le « Décabitcoin » (dBTC). Un cBTC correspond à un million de Satoshis et un dBTC est l’équivalent de 10 millions de Satoshis.

Il existe aussi des unités supérieures qui contiennent plusieurs Bitcoins : cent Bitcoins correspondent à un « hectobitcoin » (hBTC), mille Bitcoins représentent un « kilobitcoin » (kBTC) et un million de Bitcoins est l’équivalent d’un « Megacoin » (MBTC).

Afin de convertir facilement les différentes unités, il existe différents services en ligne comme par exemple bitsusd.com ou youandmebtc.com. Les unités peuvent être converties entre elles ou encore en monnaie fiduciaire.

Gagner la plus petite unité du Bitcoin

Pour obtenir des Satoshis, la plus petite unité du Bitcoin, vous n’avez pas besoin de les acheter. Il existe beaucoup de possibilités pour les obtenir gratuitement. Par exemple, certains fournisseurs récompensent les participants à des sondages en Satoshi, alors que d’autres offrent des Satoshis gratuitement pour un seul « Captcha » à remplir.

Chez freebitco.in, vous pouvez résoudre un Captcha par heure et gagner une quantité aléatoire de Satoshis. Avec un peu de chances, les récompenses peuvent être un peu plus élevées. Le site donne également la possibilité de générer des unités soi-même avec le minage par navigateur. Les gains peuvent être multipliés ou perdus complètement en participant à un jeu de hasard. Le versement des gains s’effectue sur n’importe quel wallet (portefeuille numérique).

Chez Moonbitcoin, l’utilisateur peut influencer le nombre de Satoshis gagnés au sein du système. Une quantité de Satoshis s’y accumule constamment. Vous pouvez demander le versement de vos gains toutes les cinq minutes ou après quelques heures. Plus vous repoussez votre demande de gains, plus la quantité augmentera lentement. Les gains obtenus chez Moonbitcoin ne sont pas directement versés à votre wallet Bitcoin, mais à Coinpot. À partir d’un certain montant, les récompenses sont versées directement sur votre wallet Bitcoin.

Chez BitcoinGet, des sondages en ligne sont remplis. Ici, les gains sont supérieurs à ceux des autres sites. Les gains sont versés au wallet Bitcoin après avoir atteint un seuil minimum. Sur le site « CoinRebates », site partenaire de BitcoinGet, vous pouvez même obtenir des cashback sous forme de Bitcoins. Il faut pour cela effectuer ses achats obligatoirement en cliquant sur les liens du site. Vous récupérez ensuite un pourcentage du montant dépensé dans les achats sous forme de fragments de Bitcoins.

Il convient de noter que les gains sont souvent disproportionnés par rapport au temps passé. Néanmoins, cela reste une bonne méthode pour faire ses premiers pas dans le monde de la cryptomonnaie.

Miner la plus petite unité du Bitcoin

Miner les unités plus petites d’un Bitcoin est possible. Le minage consiste à partager la vitesse de calcul de son ordinateur au sein d’un réseau. Il existe différentes méthodes de minage : la première consiste à partager la vitesse de calcul de son ordinateur en installant différents programmes. Toutefois, il peut être difficile pour les personnes qui n’ont pas un intérêt particulier pour la technologie de mettre en place ce genre de programmes. Pour ces personnes, il existe des programmes qui facilitent la participation aux activités de minage. C’est le cas de MinerGate, où le minage peut commencer en appuyant sur un bouton et ne nécessite pas d’avoir un matériel sophistiqué. Il est toutefois recommandé ici de surveiller la consommation de l’électricité. Les gains de cryptomonnaies générées en trop faibles quantités après minage ne permettent souvent pas de couvrir les frais d’électricité.

Une autre méthode facile et moins compliquée que le minage est ce que l’on nomme le « Cloud Mining ». Vous louez la vitesse de calcul d’un fournisseur et recevez les revenus générés par celui-ci. Cette méthode comporte des avantages : les chances de gains peuvent être élevées et le fournisseur se charge de la maintenance et de la configuration du matériel. Mais elle comporte aussi des risques : les coûts peuvent être élevés en cas de mise à jour sophistiquée du matériel, les gains peuvent se transformer en pertes si le cours du Bitcoin venait à chuter brutalement sur le marché et le fournisseur peut imposer comme condition la retenue d’une commission élevée sur les revenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Weitere Artikel zum Thema
Bitwala
Bitwala – Présentation

Acheter Ledger Nano S

Qu’est-ce-que l’ETHEREUM ?

Ripple Mining – Mode d’emploi

Ledger Nano S quelles devises ?

Expérience avec le Ledger Nano S