Veröffentlicht: 01.03.2018

La légalité de Bitcoin

La légalité de Bitcoin

La légalité de Bitcoin – même si beaucoup de personnes se posent cette question, le Bitcoin est parfaitement légal. Il est accepté comme moyen de paiement dans de nombreux magasins en ligne. En théorie, seuls les États autoritaires (dictatures), pourraient interdire cette crypto-monnaie, car pour les Etats de droit, rien n’est envisagé dans cette direction.

Au contraire, quelques-uns cherchent déjà comment introduire et faire accepter la crypto-monnaie. A une époque de renouveau technologique, la question de savoir si les monnaies classiques telles que l’euro ou le dollar répondront toujours aux besoins du peuple va pourtant devoir être posée.

Le Bitcoin, par ailleurs, permet une réalisation rapide des achats et peut être confortablement stocké sur ce qu’on appelle des portefeuilles. Enfin, il respecte à un haut niveau la vie privée de ses utilisateurs, une valeur qui fait de plus en plus l’objet de pression sociale.

La sécurité est aussi une priorité absolue pour Bitcoin. Le cryptage réalisé via la Blockchain rend presque impossible pour les tierces parties d’accéder aux données privées des transactions. Enfin, le prix du Bitcoin connaît des hausses constamment, il constitue donc une valeur sûre.

Depuis son lancement en l’an 2009, la crypto-monnaie a vu son prix par pièce constamment multiplié. La fin de ce développement n’est pas en vue. Légalement, les investisseurs se trouvent en sécurité avec les bitcoins. Mais attention : les gains engendrés via Bitcoin doivent être déclarés et peuvent être taxés en tant que plus-values.

La légalité de Bitcoin – De quoi dépend la légalité d’un dispositif financier ?

Dans chaque pays, il existe des autorités de surveillance financière qui vérifient les différents produits d’investissement pour leur sécurité. Puisque Bitcoin est une crypto-monnaie privée, non délivrée par l’État, elle est considérée par le gouvernement comme étant un investissement.

C’est pour cette raison que l’Etat va vérifier si le Bitcoin repose sur des bases juridiques correctes. Puisque c’est le cas, chaque investisseur privé peut échanger ses pièces sur demande. Pour ce faire, il suffit au demandeur de télécharger un logiciel de portefeuille. Il peut également, s’il le souhaite, s’inscrire sur une bourse d’échange Bitcoin.

Les systèmes pyramidaux pouvant exister dans les dispositifs financiers constituent également un autre aspect qui peut être étudié à plusieurs reprises. Néanmoins, ceux-ci n’existent que quand les utilisateurs recrutent de nouveaux clients. Avec Bitcoin, ce cas de figure ne se présente pas.

Au l’inverse de tout cela, Bitcoin représente un dispositif financier innovant qui ne diffère pas fondamentalement de la planification financière classique mais lui offre plus de perspectives. C’est pourquoi il s’impose de plus en plus en qualité de système de paiement populaire du 21ème siècle.

Les achats en ligne jouent un rôle central dans cet engouement pour le Bitcoin où l’argent physique sous forme de pièces de monnaie et de billets perd de plus en plus de popularité. Une autre raison est sans conteste que chaque transaction via Bitcoin peut être traitée par smartphone.

Enfin, sa qualité de pionnier dans les investissements dans des crypto-monnaies, permet à Bitcoin de faire face à un avenir florissant.

La légalité de Bitcoin – Est-ce vrai que Bitcoin ne sera bientôt plus légal ?

La question « Bitcoin est-il légal ? » se posera encore souvent à l’avenir. Celle-ci est principalement due au fait que sur de nombreux forums en ligne, la panique a déjà été créée de nombreuses fois à ce sujet. Notamment au niveau des investisseurs, qui par crainte d’une proche interdiction du Bitcoin, ont souhaité vendre leurs jetons le plus rapidement possible.

En fait, derrière de telles fausses rumeurs on trouve généralement un but caché qui est de pouvoir acheter de nombreuses pièces à bas prix. En réalité, il n’y a aucune raison de craindre que l’argent crypto soit bientôt banni. D’autant plus que l’Etat en profite lui aussi.

En effet, les investisseurs doivent payer des impôts sur les bénéfices qu’ils ont réalisés via Bitcoin. C’est toujours le cas même si les pièces sont repoussées après un an. Cette période est connue sous le nom de période de spéculation. Bien qu’il y ait des exceptions à la règle, le montant de ces impôts est généralement basé sur le taux d’imposition sur le revenu des particuliers.

En passant, il serait loin d’être facile pour l’Etat d’interdire les bitcoins. Les obstacles que l’Etat rencontrerait pour cela sont élevés, et jusqu’à présent, aucun parti n’a préconisé ou même aspiré à une telle loi. On peut donc répondre à la question « le Bitcoin restera-t-il légal ? » avec certitude, par un grand Oui, pour toutes les raisons évoquées ci-dessus.

La légalité de Bitcoin – Existe-t-il des motifs d’interdire la crypto-monnaie ?

Dans les pays soumis à des systèmes autoritaires, comme des dictatures, il est logique pour les dirigeants d’interdire les bitcoins. Après tout, les crypto-monnaies sont une alternative prometteuse à l’argent classique et leurs citoyens pourraient tôt ou tard se prononcer contre la monnaie nationale et clairement solliciter les bitcoins.

Les conséquences de cette situation pour de tels pays seraient que la valeur de leur monnaie nationale serait en baisse.

Il serait alors de plus en plus difficile pour eux d’emprunter de l’argent sur les marchés. Cependant, si on change de perspective et qu’on se place du point de vue des citoyens, on constate clairement que les investisseurs privés profitent énormément du Bitcoin et d’autres crypto-monnaies.

C’est pourquoi leur interdiction se ferait forcément au détriment des citoyens. Dans tous les cas, il sera passionnant de voir comment le Bitcoin va évoluer à l’avenir.

Cela ne devrait pas être trop long avant que cette crypto-monnaie ne serve plus seulement à payer ses achats en ligne, mais soit également utilisée dans les supermarchés. Cela faciliterait considérablement la vie des gens. C’est pourquoi on peut s’attendre à ce que les bitcoins restent toujours légaux à l’avenir.

La légalité de Bitcoin – Bitcoin d’un point de vue juridique en Allemagne et ailleurs

Beaucoup de personnes se demandent si Bitcoin restera légal. Pour le moment, on ne peut répondre à cette question qu’avec un grand oui. Les obstacles à son interdiction sont élevés dans toute l’Europe et si un jour ils étaient interdits, cela serait clairement au détriment des citoyens.

Par conséquent, en dehors de certains États autoritaires, aucun gouvernement n’a intérêt à restreindre les droits de ses citoyens avec une telle interdiction. Après tout, l’Etat bénéficie déjà des impôts qui sont dus sur les plus-values engendrées par le Bitcoin. Les Bitcoin et les autres crypto-monnaies sont les monnaies de l’avenir. Elles simplifieront la vie de tous les citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Weitere Artikel zum Thema
Bitwala
Bitwala – Présentation

Acheter Ledger Nano S

Qu’est-ce-que l’ETHEREUM ?

Ripple Mining – Mode d’emploi

Ledger Nano S quelles devises ?

Expérience avec le Ledger Nano S