Veröffentlicht: 27.02.2018

Dash

Qu’est-ce que Dash?

C’est en 2014 que la crypto-monnaie Dash a été créée. A cette époque, elle était encore commercialisée sous le nom de XCoin. Au bout de seulement un mois, elle a été rebaptisée Darkcoin. Elle ne s’appelle Dash que depuis 2015.

Avec Bitcoin, la première crypto-monnaie, certaines faiblesses de la monnaie numérique ont été mises à jour. Cette nouvelle crypto-monnaie est donc destinée à permettre de réaliser des transactions plus rapides et d’assurer une meilleure protection des données personnelles.

Les Masternodes

Une différence majeure avec le Bitcoin est que Dash utilise ce que l’on appelle des Masternodes. Bitcoin repose sur le principe qu’un réseau d’ordinateurs privés effectue tous les calculs nécessaires à son exploitation minière. Ce sont ses transactions, créations de portefeuilles et d’autres tâches administratives qui maintiennent le réseau Bitcoin en vie.

On récompense ceux qui offrent leur puissance de calcul via des des jetons Bitcoin, ce qui explique pourquoi ils ont recours à l’exploitation minière. L’exploitation minière est également utilisée pour Dash, mais ce n’est pas elle qui gère toutes les tâches du réseau.

En effet, pour les fonctions PrivateSend et InstantSend ainsi que les tâches administratives, ce sont seulement les Masterternodes qui sont utilisés.

Les fonctions PrivateSend et InstantSend

En substance, PrivateSend fonctionne en brouillant les transactions individuelles. Il collecte, échange et paie les transactions émanant des Masternodes, quelles que soient les transactions originales envoyées.

Les paiements mixtes qui en ressortent seront finalement encodés dans la blockchain. La blockchain est un système de comptabilité décentralisée qui enregistre toutes les transactions d’une crypto-monnaie et sert à leur vérification. Cela rend le traçage des transactions plus difficile.

InstantSend active les transactions instantanées qui ne sont pas vérifiées via le réseau minier. Pour ce faire, les Masternodes doivent confirmer les transactions. Si un conflit survient dans ce processus, c’est la méthode de vérification classique qui est utilisée.

2 commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Weitere Artikel zum Thema

    Portefeuille
    Token
    Token

    Mining

    Crypto Exchange

    Deflation

    Le Bitcoin Quantencomputer